Accueil
  • Accueil
  • Economie
  • Afrique du Sud : des billets de banque pour commémorer le centenaire de Nelson Mandela

Afrique du Sud : des billets de banque pour commémorer le centenaire de Nelson Mandela

12 février 2018 Economie


A l’occasion du 28ème anniversaire de la libération de Nelson Mandela célébrée hier, dimanche 11 février, en Afrique du Sud, la Banque centrale a annoncé l’émission prochaine d’une nouvelle série de billets de banque à son effigie. Celle-ci se fera en l’honneur de son centenaire célébré le 18 juillet prochain.

L’Afrique du Sud -et le reste du monde avec-, dimanche 11 février, a fait un retour dans le passé pour se remémorer la libération, il y a à présent 28 ans, du grand Madiba. Parmi les sorties médiatiques officielles qui se sont multipliées, celle de la Banque centrale (SARB) a particulièrement fait sensation. L’institution bancaire nationale prépare l’émission prochaine d’une nouvelle série de billets de banque et de la pièce de 5 rand à l’effigie de Nelson Mandela, en l’honneur de son centième anniversaire célébré le 18 juillet prochain.

« Nelson Mandela représentait la meilleure version de nous-mêmes en tant que Sud-Africains. Nous avons dévoilé l’actuelle série de billets de banque Mandela en 2012 pour l’honorer. Préserver la valeur de l’argent étant notre mandat principal, notre but est d’être un bastion de force institutionnelle, contribuant à une économie stable et prospère qui sert le bien-être de tous les Sud-Africains, et guidée en partie par les valeurs de Madiba », a déclaré Lesetja Kganyago, gouverneur de la Banque centrale d’Afrique du Sud.

Selon les détails du communiqué officiel publié le site de la SARB, les billets devraient être mis circulation à partir du 18 juillet. Il s’agira des billets de 10, 20, 50, 100 et 200 rands, lesquels seront rajoutés à ceux déjà en circulation.

Libéré le 11 février 1990 après 27 ans, six mois et six jours de prison, Nelson Mandela reste le symbole de la lutte anti-apartheid en Afrique du Sud. Devenu premier président de la République le 9 mai 1994, il est le premier noir à avoir dirigé le pays. Le rassemblement de son parti, l’ANC, sur la célèbre place The Grand Parade à Capetown dimanche se voulait également symbolique, puisque c’est là où Mandela se rendit triomphalement à sa sortie de prison pour prononcer son premier discours.

« L’histoire a été faite ici où vous êtes tous debout », a déclaré Cycril Ramaphosa, président de l’ANC qui a rappelé le parcours de Nelson Mandela.

Renouveau et reconstruction

Alors que ces festivités ont lieu dans un contexte difficile pour le parti, avec notamment la démission attendue du président de la République Jacob Zuma, Ramaphosa promet que la réunion de l’exécutif du parti ce lundi 12 février devrait faire avancer le dossier. Rappelant que l’année 2018 sera essentiellement marquée par la célébration des 100 ans de Madiba, le leader de l’ANC se veut rassurant :

« Le centenaire de la naissance de Nelson Mandela nous donne l’occasion de renouveler et de reconstruire »

Dans les quatre coins du pays, les festivités se poursuivent avec notamment le rassemblement national de l’initiative Mandela du 12 au 14 février. Conçue afin de lutter efficacement contre la pauvreté et réduire les inégalités en Afrique du Sud sur la base d’une analyse de fond du contexte politique et économique, la plate-forme d’échange réunira des représentants du gouvernement, des universitaires et la société civile. Cette année, il est question de passer au peigne fin les résultats des travaux réalisés depuis 2012.

C’est donc un 18 juillet 2018 qui s’annonce certainement plus festif que les précédents anniversaires de celui qui fait l’unanimité sur le symbole de démocratie qu’il représente pour l’humanité.

laTribuneArique

Laisser vos commentaires

Commentaires


Partager
%d blogueurs aiment cette page :